Rechercher
  • Centre thérapeutique Existencielles

Sophie Baudin

Mis à jour : juil. 4

Neuro-atypies : les conséquences psychologiques de la différence

Avoir un Trouble du Déficit de l’Attention avec ou sans Hyperactivité (TDAH), être Haut Potentiel intellectuel (HP), ou neuro-atypique, c’est avoir un cerveau qui fonctionne autrement. Si cette différence n’est pas visible, elle est palpable. L’homme a peur de la différence, et cette dernière entraîne le rejet. C’est pourquoi tant de neuro-atypiques ne se sentent pas «connectés» aux autres. Certains ont des difficultés d’intégration sociale ou professionnelle qui peuvent devenir très handicapantes.

La différence et le rejet font partie des trois plus grandes peurs de l'être humain. C’est comme inscrit dans notre ADN. Quand l’homme paléolithique était rejeté par sa tribu, il mourrait, incapable de survivre seul face à la dangerosité du monde sauvage. La différence entrainant le rejet, une personne neuro-atypique cumule deux de ces plus grandes peurs.

Si vous et/ou votre enfant êtes HP, TDAH ou atteints d’un trouble du neuro-développement, vous souffrez tous les jours de cette différence ; une douleur sournoise, parfois presque silencieuse, parfois lancinante et parfois aiguë. Les conséquences peuvent en être extrêmement dommageables. Elles peuvent se manifester par des troubles tels que : dépression, manque de confiance en soi, d’estime de soi, démotivation, procrastination, non atteinte des objectifs, doute permanent, mélancolie, ainsi que des troubles anxieux : anxiété ou stress, crises d'angoisse, anxiété sociale, phobies, ou encore des troubles obsessionnels compulsifs.

L’identification des croyances négatives, attachées à certains événements, permet, grâce aux outils choisis par le thérapeute, de comprendre et de reprogrammer l’esprit. De nouvelles croyances et des modèles bénéfiques, positifs et durables peuvent prendre place. La Rapid Transformational Therapy (RTT) permet de soigner ces effets négatifs indirects de la différence. En les réduisant, elle atténue les conséquences directes des troubles du neuro-développement, comme les difficultés d’attention chez les TDAH.


Neuro-atypies : d'un point de vue physio-pathologique

Certains troubles associés au HP comme l’hypersensibilité émotionnelle ou sensorielle et les troubles du neuro-développement se caractérisent par un déséquilibre du système nerveux, c’est-à-dire de certains neurotransmetteurs. Pour le TDAH, il peut s’agir de carences en dopamine et en noradrénaline.

Ces déséquilibres s’expliquent par des difficultés à synthétiser ou à dégrader ces neurotransmetteurs. Leur origine peut provenir de dysbioses intestinales, dont des candidoses, qui peuvent être associées à des inflammations de l’intestin et peut être le signe d’une barrière intestinale perméable. Le déséquilibre du système digestif est, dans ce cas, responsable de carences en acides aminés, oligo-éléments et vitamines. Ce sont des carences qui sont responsables des difficultés de synthèse ou de dégradation des neurotransmetteurs. Notre deuxième cerveau, l’intestin, peut donc être la cause de dysfonctionnements liés au TDAH, et à d'autres troubles du neuro-développement et de certains troubles associés au HP. La Micronutrition est une approche basée sur la biologie des systèmes qui se concentre sur l'identification et le soin de la cause profonde de la maladie. Elle vise à corriger les déséquilibres. Dans le cas du TDAH, c'est une alternative naturelle au traitement « chimique ». Une solution appréciable quand on sait que la molécule la plus couramment employée, la méthylphénidate est un puissant psychostimulant dont les propriétés pharmacologiques sont comparables à celles des amphétamines. Comme beaucoup de médicaments, elle soigne les symptômes en augmentant artificiellement la présence de dopamine dans la synapse, mais sans s’attaquer à leur cause. Autrement dit, elle peut diminuer les symptômes, mais ne guérit pas.


Vos victoires

*Géraldine, 41 ans, agent comptable, pour son fils, 15 ans. Problèmes d'échec scolaire, de rejet de l'école et d'estime de soi liés à un TDAH (diagnostiqué)

‘’ Cette année était celle de l’orientation. Sophie est arrivée juste à temps pour donner un gros coup de pouce et débloquer la situation. Après un mois de thérapie, mon fils est transformé ! Il a repris confiance en lui, il est plus gai, il rit. Il est plus à l’aise face aux autres et il commence à communiquer avec les professeurs à la fin des cours. Il est sorti de sa phobie scolaire et il souhaite maintenant passer le bac. Actuellement en pleines révisions pour le brevet, je sens que la motivation est revenue : il est très assidu.

Récemment convoqué en entretien, il vient d'être accepté dans le lycée dont il rêve depuis un an. J’ai l’impression qu’on commence une nouvelle histoire, la page est tournée (ouf… !). Sophie a été le déclencheur, elle a inversé la tendance et m’a permis de retrouver mon fils, avec toutes ses belles qualités. Encore merci Sophie. ‘’

*Nelly, 45, cadre dans l'industrie et le cinéma. Dépression & anxiété liées à un TDAH & HP (diagnostiquées)

‘’ Après 20 ans de différentes thérapies, j'avais identifié de nombreux événements de ma vie qui pouvaient expliquer mon mal être mais j'étais toujours sous médicaments (antidépresseurs et anxiolytiques) pour gérer des angoisses et des épisodes dépressifs importants. J’ai obtenu dès la première séance d’incroyables résultats sur la mise en évidence de ce qui m’avait réellement affectée ou créé des traumatismes. J’ai fait en une séance un pas de géant comme un nouvel éclairage sur ce que je ressassais depuis des années dans les cabinets de psys. Après 3 semaines d’écoute de l’enregistrement qui avait été préparé après cette séance, j’allais tellement mieux. J’avais retrouvé confiance en moi, j’étais beaucoup moins anxieuse puisque je ne doutais plus de mes capacités.

Aujourd’hui je ressens à nouveau des émotions positives et surtout je sais exactement pourquoi j’avais ces angoisses, ces attitudes, cette sous-estime de moi, ce besoin de m’effacer et ces peurs que nous avons maintenant identifiées et “déprogrammées”. J’ai été immédiatement en confiance avec Sophie Baudin, et alors que je me pensais résistante à l’hypnose, j’ai totalement lâché prise. Je sais que je peux échanger avec elle en cas de besoin et pourquoi pas reprogrammer une autre séance, si je sens que cela peut m’aider. Je suis bluffée par la rapidité de cette amélioration quand je repense à tout ce que j’avais essayé jusque-là. ‘’

Comme vous l’aurez compris, je suis passionnée par ces sujets et je serais heureuse de vous expliquer comment je peux vous aider ou aider votre enfant lors d’un appel découverte gratuit et sans engagement. Pour prendre un rendez-vous, je vous invite à cliquer ici https://calendly.com/sophiebaudin/appel-decouverte.




53 vues